Arthrite goutteuse: comment réduire la goutte ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La crise de goutte encore appelée la podagre ou l’arthrite goutteuse est une inflammation des articulations. Cette pathologie est le plus souvent causée par un taux élevé d’acides uriques dans le sang. Bien qu’il n’existe pour le moment aucun traitement curatif, il y a des médicaments qui vous permettent de limiter les effets de la pathologie, voire la freiner.

Découvrez quels sont ces traitements dans la suite de cet article.

Arthrite goutteuse: comment soigner la goutte ?

Traitements naturels contre l’arthrite goutteuse

Pour réduire les effets de l’arthrite ou prévenir son arrivée, vous n’êtes pas obligé de consommer directement des médicaments. Vous pouvez adopter quelques bons gestes qui vous permettront d’éviter de futures crises de gouttes.

Vous pouvez par exemple réduire votre consommation en spiritueux, en tabac et diminuer votre apport alimentaire en bicarbonate de soude et en viande et poisson gras. Si vous êtes en surpoids, il sera aussi conseillé de pratiquer une activité sportive qui visera à vous faire perdre de la matière grasse. Dans l’accomplissement de cet objectif, la marche est un allié qui saura vous apporter des résultats concluants.

Lié au sport, un régime alimentaire sain saura vous apporter un soin particulier quant à vos douleurs bénignes.

Il peut aussi être utile d’enrober ses articulations douloureuses dans du froid pour calmer progressivement la douleur. Vous pouvez aussi placer des coussins autour de vos articulations douloureuses pour qu’elles évitent de bouger et ne gênent votre sommeil.

Traitements médicaux contre la goutte articulaire

Les arthrites goutteuses peuvent aussi être traitées avec des AINS (des anti gouttes et des antidouleurs) et des injections d’hormones de glandes surrénales. Ces injections se font de concert avec de la Colchicine opocalcium qui permet de calmer les douleurs et les inflammations articulaires.

Si vous avez un taux d’acide urique élevé toutefois, il faudra opter pour un traitement préventif qui visera à réduire la quantité de cet acide dans votre corps.

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un traitement médicamenteux qui peut s’installer à vie si votre pathologie est chronique. Toutefois, cette médication se révélera très efficace, puisqu’elle permettra de diminuer la fabrication d’acide urique dans votre corps en plus de favoriser son élimination par les reins.

Les spécialistes de la santé recommandent généralement le traitement médicamenteux pour régler le problème de la quantité d’acide urique avant de se concentrer sur les manifestations de la pathologie. Ils vous demanderont de boire beaucoup d’eau (environ deux litres par jour) pour éliminer les boissons alcoolisées et privilégier l’apport en glucides dans le sang.

Ainsi, certains médicaments seront utilisés dans la prévention des hausses d’acide uriques dans votre corps, en bloquant des enzymes nécessaires à la formation de cet acide. D’autres viendront ensuite en soutien pour calmer, apaiser et amortir les inflammations au niveau de vos articulations pour vous redonner la joie de la mobilité.

Toutefois, il faudra vous renseigner auprès de votre médecin sur l’état de vos reins avant d’entreprendre ces médications, car l’élimination de l’acide urique se fera par cet organe. S’il n’est pas au meilleur de sa forme, il faudra opter pour un traitement qui aura l’avantage d’évacuer l’acide urique d’une autre façon.

Voilà, vous savez désormais quels moyens adopter pour traiter l’Arthrite goutteuse. À vous de jouer, votre bien-être en dépend largement !


Lisez aussi:

Arthrose et arthrite: comment soulager naturellement ?