Crise de goutte: que faire pour changer son alimentation ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La goutte est une maladie qui se manifeste par des crises de douleurs articulaires. Elle survient quand notre organisme a un taux anormalement élevé d’acide urique et touche en majorité les hommes. Le patient qui souffre de la goutte devra changer son alimentation et adopter un régime spécial en consommant des aliments pauvres en purines à l’origine du taux élevé d’acide urique dans le sang.

Découvrez comment changer votre alimentation pour atténuer les crises de douleurs articulaires.

Crise de goutte: que faire pour changer son alimentation ?

Qu’est-ce qui provoque la crise de goutte ?

La goutte est la résultante d’un taux élevé d’acide urique dans le sang. Dans ce cas, le terme scientifique qui convient est hyperuricémie. Il faut savoir que l’acide urique est un résidu de notre métabolisme qui est normalement produit en quantité raisonnable. Lorsque cette substance est en surplus dans le liquide sanguin, elle se déverse goutte à goutte à travers l’organisme sous la forme de cristaux.

Ces amas s’entassent particulièrement dans les articulations. Les dépôts ainsi constitués sont la cause de réactions inflammatoires sources de la douleur. Changer d’alimentation pour adopter un régime spécial permet de contrôler les crises de goutte et d’améliorer votre quotidien. Il convient dès lors de s’orienter vers les menus qui en valent la peine.

Adopter un régime pauvre en purines pour lutter contre la crise de goutte

Au demeurant, vous devez apprendre à identifier les aliments riches en purines afin de les éviter. Dans le cadre de ce régime spécial, veillez à privilégier les aliments à faible teneur en purines pour la préparation de vos repas. S’ils sont correctement et régulièrement utilisés, ils permettront de prévenir les crises et finiront par atténuer les symptômes en lien avec la goutte.

Voici une liste des aliments pauvres en purines à favoriser dans le cadre de votre régime anti goutte :

  • L’eau, le thé et le café pour les breuvages.
  • Les fruits pour l’apport en vitamines.
  • Les amandes.
  • Les laitages allégés.
  • Le fromage et les Œufs.
  • Les légumes verts et les soupes de légumes
  • Le pain et les céréales lorsque ces derniers ne sont pas complets.

Consommer des aliments protecteurs

D’autres mesures complémentaires contribuent également à amoindrir les crises de goutte. Il s’agit entre autres de produits laitiers à faible teneur en matière grasse et de l’apport journalier en protéines, lipides et glucides. La consommation d’un repas équilibré constitue par ailleurs la base de toute alimentation. Cette routine doit s’observer au moins trois fois par jour.

Voici une liste de quelques aliments protecteurs contre la crise de goutte :

  • Les fruits ainsi que les légumes.
  • Les légumineuses.
  • Les produits laitiers allégés.
  • Les céréales complètes et les noix

Privilégier la vitamine C et une bonne hydratation

Nous vous recommandons de consommer régulièrement des fruits et légumes riches en vitamine C. Ils jouent un rôle protecteur contre la maladie. Ce sont par exemple la fraise, la mangue, l’orange, le kiwi, la papaye, le brocoli et les choux de Bruxelles.

Vous pouvez également boire entre 2 à 3 litres d’eau par jour. La déshydratation est un élément déclencheur des crises de goutte. Avoir un apport suffisant en eau permet d’éliminer progressivement l’acide urique.

Quelques conseils pratiques sur l’alimentation

Nos recommandations en matière d’alimentation augmentent vos chances de réduire les crises de goutte. Voici quelques conseils complémentaires :

  • Limiter la consommation de viande, favoriser les morceaux maigres et les volailles.
  • Prendre le sucre des fruits en compote ou sous forme de coulis pour sucrer les desserts.
  • Éviter le sirop de glucose fructose et bien lire les étiquettes

Du reste, il est conseillé de remplacer l’alcool par des jus de fruits. À vous de jouer !


Lisez aussi:

Crise de goutte au poignet (main): quelle solution ?

Crise de goutte: quel remède de grand mère ?